fr en
Paris Descartes Paris Descartes
AISLF
branly logo

CONFÉRENCES PLÉNIÈRES : LES INTERVENANTS

15 DÉCEMBRE 2010, MUSÉE DU QUAI BRANLY, PARIS

Jacqueline REID-WALSH





Curriculum vitae

Postes occupés :

2008 --
Professeur associé, département d’études féministes et d’éducation, The Pennsylvania State University.

2007-2009
Département d’études intégrées. Études intégrées, Faculté d’Éducation, McGill University.

2006-2007
Professeur résident, Centre de recherche et d’enseignement féministes McGill, McGill University.

2006
Professeur associé. Automne 2006, Université Laval, Département des littératures ; Recherche.

2003-2004
Professeur associé, McGill University, Burney Centre, Département d’Anglais ; Faculté sous contrat.

2003
Université Laval, Département des littératures (2003--).

2000
Faculté sous contrat, Bishop’s University, Département d’Anglais.

1999-2003
Professeur assistant à temps partiel (sous contrat) McGill University, Centre de recherche et d’enseignement féministes McGill.

 

Enseignement :

Enseignement de littérature : littérature pour les enfants,
Pennsylvania State University, Bishop’s University, Université Laval.

Etudes feministes :

Pennsylvania State University,
McGill University. 

Publications

Livres :

  • Claudia Mitchell et Jacqueline Reid-Walsh. Girl Culture: An Encyclopedia (La
    culture des jeunes filles : encyclopédie) (2 Vols.). Westport, Conn. : Greenwood Press, 2008.  
  • Claudia Mitchell et Jacqueline Reid-Walsh, eds. Seven going on seventeen:
  • Tween studies in the culture of girlhood (De sept à dix-sept ans : études jumelles sur la culture des jeunes filles). New York : Peter Lang, 2005.
  • Claudia Mitchell et Jacqueline Reid-Walsh.  Researching Children's Popular Culture: The cultural spaces of childhood (Recherche sur la culture enfantine populaire : les espaces culturels de l’enfance). Londres et New York : Routledge, 2002.

Sélection d'articles :

  • Jacqueline Reid-Walsh et Claudia Mitchell. Mapping a Canadian girlhood historically through dolls and doll play (Cartographie d’une enfance féminine au Canada vue à travers les poupées). Depicting Canada’s Children. Ed. Loren Lerner. Waterloo, Ont. : Wilfred Laurier Press, 2009 pp. 109-129.
  • Jacqueline Reid-Walsh. Harlequin meets the Sims: A history of interactive narrative media for children and youth from early flap books to contemporary multimedia (La Rencontre d’Arlequin et des Sims : une histoire de la narration interactive dans les médias à l’usage des enfants, des premiers livres à soufflets aux multimédias contemporains). International Handbook of Children, Media and Culture. Eds. Sonia Livingstone and Kirsten Drotner. London : Sage, 2008,  pp. 71-86.
  • Jacqueline Reid-Walsh. “Allegorical metamorphosis and Spectacular transformation: 18th century flap books for children and youth” (Métamorphose allégorique et transformation spectaculaire : livres à soufflets du XVIII ème siècle pour enfants et jeunes gens). Princeton University Library Chronicle, 68:3 (Printemps 2007), {2008} 751-789. illus. col.
  • Co-édite une revue d’études sur les jeunes filles.

Résumé d'intervention

Les jeunes des classes « moyennes » s’adonnent depuis toujours à des jeux autour des activités domestiques, sans pour autant que cela traduise l’acceptation passive du rôle de la femme. Dans la tradition de la recherche sur les jeux de poupée et autour des maisons de poupée, comme espace de subversion et de renégociation des rôles traditionnels, cette étude s’intéresse aux premiers médias papier destinés aux jeunes filles, en terme d’activité et d’« agency », et porte sur trois exemples issus de la culture commerciale anglo-américaine pour jeunes filles du début du XIXème siècle : les cahiers de poupées à découper, Paignion et les albums cadeaux. Il s’agit, dans les trois cas, de textes interactifs. Dans le premier, la lectrice doit habiller une poupée de papier en suivant une trame narrative donnée tandis que dans le deuxième, elle doit placer des personnages dans différents contextes intérieurs ou extérieurs au domicile. Le troisième est un cahier à remplir de textes rédigés ou recopiés, de dessins, d’images découpées par la jeune fille. Dans tous les cas, la jeune fille « crée » ou « recrée » du sens, par le biais du jeu. Si l’étude porte essentiellement sur des textes du XIXème siècle, elle fait également des rapprochements avec la culture numérique d’aujourd’hui, notamment les sites Internet et les textes électroniques.